2 février 2011

La Chine aime le vin français


C'est la quatrième fois que des chinois s'interesse au vignoble Bordelais, et certainement pas la dernière. Mais cette acquisition est encore plus symbolique car l'acquéreur, le Groupe COFCO, est une société d'état. «C’est, a priori, la première fois que l’état chinois achète des mètres carrés en France », déclare Philippe Raoux le cédant de cette prestigieuse propriété. Le montant de la transaction reste confidentiel, mais les estimations tournent autour de 10 millions d'euros. Philippe Raoux a racheté ce vignoble au début des années 2000 et l'a inséré dans son concept de Winery à la Française aux côtés du Chateau d'Arsac. Une vision internationale qui n'est certainement pas étrangère à l'intérêt du 1er groupe viticole chinois. Cette acquisition montrent une nouvelle fois la volonté marquée des autorités chinoises d'investir localement en France et en Europe.

Pour en savoir plus : La Winery et Cofco


Vous dirigez une PME Agroalimentaire ? Consultez notre fiche thématique Agroalimentaire.